L’hypnose thérapeutique pour surmonter un traumatisme

Qu’est-ce qu’un traumatisme ?


Le terme « traumatisme » est utilisé pour décrire la réaction du corps et du cerveau à un
événement ou une situation stressante. Ce que le cerveau et le corps considèrent comme
stressant varie pour chaque personne et provoque des réactions différentes chez chacune d’elle.
Pour cette raison, les traumatismes peuvent être difficiles à définir et à reconnaître, car quelque
chose de traumatisant pour une personne peut ne pas l’être pour une autre.
Tout au long de notre existence, nous vivons occasionnellement des expériences et des situations
difficiles. Pour certaines personnes, se remettre de ces expériences se fait avec le temps et sans
avoir besoin d’une aide extérieure.
Pour d’autres personnes cependant, certains évènements pourront déclencher des réactions
invalidantes sur des périodes allant de quelques mois à plusieurs années. Ces réactions, qui ne surviennent pas toujours dans l’immédiat et sont plus connues sous le nom de trouble de stress post-traumatique (TSPT).
Le TSPT est un trouble anxieux, qui fait suite à l’exposition d’une personne à événement traumatique. Parmi les événements traumatiques les plus dévastateurs, on peut citer le viol, le harcèlement, la guerre, les catastrophes naturelles, les agressions, l’inceste, un accident de voiture, la perte brutale d’un être cher…
Mais il existe également des événements traumatiques enfouis, liés à une expérience vécue dans l’enfance, qui vont générer un choc émotionnel traumatique. Ce choc doit surtout être appréhendé par rapport au ressenti de chaque individu, et non pas seulement à l’événement en lui-même.
Environ 70 % des personnes dans le monde vivent un événement traumatique au cours de leur vie et plus de 50% en vivent plusieurs au cours de leur vie.
Le TSPT peut se manifester à la fois physiquement et psychologiquement, et se produirait pour
environ 30% des personnes qui subissent des évènements traumatisants.
Différents troubles peuvent alors apparaître : flashbacks et cauchemars, images violentes, stress, anxiété, difficultés de concentration, irritabilité, peurs fréquentes, insomnies, phobies…
Parfois, la personne qui a vécu un événement traumatisant va avoir tendance à contourner ou
éviter tout ce qui va lui rappeler l’événement.
Une personne ayant vécu un grave accident du travail pourra ne plus vouloir retourner travailler, une autre ayant vécu de violentes turbulences en avion développera peut-être une
phobie de l’avion, une personne agressée dans la rue pourrait ne plus vouloir sortir de chez elle etc….
L’alcool et les drogues peuvent permettre aux victimes d’être soulagées par rapport à leurs
troubles, et devenir ainsi des problèmes supplémentaires.
Le film de Jeanne Herry sorti en 2023 « Je verrai toujours vos visages » constitue une parfaite illustration des conséquences psychologiques vécues par les victimes de traumatismes, et de la
possibilité de se reconstruire en revivant l’événement de façon différente.
C’est exactement ce que propose aussi l’hypnose thérapeutique : revivre l’événement autrement.

Comment l’hypnose Ericksonienne peut-elle aider à surmonter le stress post traumatique ?


Quand une personne consulte un hypnothérapeute suite à un événement traumatique, il raconte souvent qu’une partie du souvenir lui revient sans cesse, sous forme de cauchemar ou de « flash-
back ». Avec le temps qui passe, la souffrance n’est plus tant liée à l’événement en lui-même, qu’à sa manifestation qui va envahir le présent.
L’hypnose Ericksonienne est un outil puissant et naturel qui a aujourd’hui démontré son
efficacité sur les symptômes post traumatiques.
L’hypnose est un état de conscience modifié dans lequel une dissociation s’effectue entre
l’esprit conscient et l’esprit inconscient. Dans cet état, la personne peut alors revivre
l’événement traumatique de façon dissociée, en étant à la fois actrice et spectatrice de cet
événement.
Cette méthode thérapeutique, nous fait accéder à cette partie de notre esprit (l’inconscient) où sont stockées toutes nos expériences, permet d’aller revisiter à un autre niveau des
expériences passées, et d’effectuer des changements bénéfiques pour notre présent et notre futur.
Remonter dans le temps dans un état de conscience modifié permet de retrouver certaines
images ou sensations en lien avec l’événement traumatique sans souffrance, sous
l’accompagnement bienveillant de l’hypnothérapeute.
Cette dissociation hypnotique contribue à faire cesser la souffrance de la personne, à lui
permettre de se sentir libérée et de retrouver le désir d’avancer dans sa vie.
En résumé, quelques séances d’hypnose thérapeutique permettent une forme de
« désensibilisation » du traumatisme vécu par la personne.


Comment se déroule une séance d’hypnose Ericksonienne pour
surmonter un traumatisme psychique ?


Une séance d’hypnose Ericksonienne commence par un échange au sujet de l’expérience que
vous avez vécue et des émotions et sentiments qui y sont associés.
Puis confortablement installé-e sur un fauteuil, vous allez vous laisser guider par le son de la
voix de votre hypnothérapeute tout au long de la séance. La première partie de la séance
s’appelle l’induction, c’est la phase pendant laquelle vous allez passer d’un état de conscience ordinaire à un état hypnotique.
Suite à l’induction, le travail avec l’inconscient peut commencer. Dans un monde métaphorique, vous allez accéder à toutes vos ressources intérieures pour effectuer des changements à un autre niveau qui vous permettront d’atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé. Différentes
techniques d’hypnose comme la régression, la dissociation et la visualisation peuvent alors être utilisées pour surmonter un traumatisme.
Dans cet état relaxé, la personne peut revisiter de façon dissociée l’événement traumatique, avec
une certaine distance, de façon contrôlée, sans angoisse, sans peur.
En hypnose, vous participez à la séance en opérant par vous-même les changements qui vont vous mener à la guérison. Pendant une séance d’hypnose Ericksonienne, vous êtes libres de vos mouvements. Vous pouvez bouger et réajuster votre posture à tout moment comme vous le souhaitez. A la fin de la séance, votre hypnothérapeute vous accompagnera pour revenir à votre état de conscience ordinaire, avec vos nouvelles « mises à jour » enregistrées dans votre inconscient.
Ainsi, le but des séances d’hypnose n’est certainement pas d’effacer le passé, c’est impossible, mais de transformer un traumatisme en souvenir, certes un mauvais souvenir, mais un souvenir
qui va s’étioler avec le temps.
Comme Erickson en avait l’intime conviction, chaque personne a en elle les ressources non conscientes qui peuvent lui permettre de faire face à l’adversité.
L’hypnose Ericksonnienne permet d’aller trouver, à l’intérieur de soi, l’endroit où rien n’est impossible.
« Je sais que j’ai vécu un traumatisme mais je ne m’en souviens pas »
Lorsque l’on vit une expérience traumatisante, l’inconscient peut mettre en place un mécanisme de protection s’il estime que se souvenir de cette expérience serait trop douloureux pour nous.
Il va alors créer une amnésie, volontaire, pour nous protéger et nous éviter de nous ré-associer aux émotions ressenties lors du traumatisme.
L’amnésie traumatique est une perte de mémoire partielle, ou totale, au sujet d’un événement
bouleversant. L’amnésie post traumatique se retrouve fréquemment chez des personnes qui ont été victimes de violences telles que des abus sexuels.
Cependant, malgré l’oubli, des traces peuvent rester et engendrer chez la personne ayant vécu le traumatisme, des troubles du sommeil, du stress, de l’anxiété, des pensées envahissantes, voire de la dépression.


Combien de séances d’hypnose thérapeutique sont-elles nécessaires
pour surmonter un traumatisme ?


Le nombre de séances d’hypnose pour surmonter un traumatisme varie entre 3 et 10 en fonction de la gravité du traumatisme, de l’évolution des personnes, et des émotions et sentiments associés à l’expérience vécue.
Suite à des événements traumatiques violents, l’hypnose constitue une thérapie très complémentaire à un suivi psychologique évidemment nécessaire.
L’auto-hypnose, un outil à la portée de tous pour s’apaiser.
L’entrainement à l’auto-hypnose aidera aussi une personne à s’apaiser elle-même lorsqu’elle en ressent le besoin.
Après quelques séances d’hypnose avec un hypnothérapeute, suite à un traumatisme, vous
pouvez tout à fait continuer à pratiquer par vous-mêmes après avoir été formé.
J’organise dans mes lieux de consultation, Rue Rambuteau à Paris (3ème) et Boulevard Murat à Paris (16ème), des formations individuelles de 2 heures à l’auto-hypnose, qui vous permettent ensuite d’être
totalement indépendants dans votre pratique, pour calmer votre stress et poursuivre votre
chemin vers le mieux-être.


Vous pouvez prendre rendez-vous en ligne dans l’un de mes cabinets, à Paris Rambuteau dans le 3ème, ou à Paris 16ème.


N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations.

Partager

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
On continue ?

Autres sujets

personne dans une combinaison jaune avec un casque, un masque sur la tête et un spray a la main

Phobique ? L’hypnose peut vous aider !

Tout d’abord qu’est-ce qu’une phobie ? Les phobies sont des troubles anxieux où la personne se focalise sur un objet, une situation ou une activité précise qui n’a